Appas


Appas
Appas
Porté dans la Haute-Garonne, le nom s'écrivait surtout autrefois Apas. Il faut peut-être y voir le mot "pas" (= passage, col), avec présence d'un a prosthétique (phénomène assez courant dans cette région). À noter l'existence d'un moulin d'Apas à Saint-Martory, déjà mentionné sur la carte de Cassini, dont il serait inéteressant de savoir s'il est formé sur un nom de personne ou si c'est un toponyme dès l'origine.

Noms de famille. 2013.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appas — APPAS. s. m. pl. Ce terme ne se dit guère que pour exprimer Les charmes de la volupté, ou ceux de la beauté. Les appas de la volupté. Soupirer pour les appas d une belle semme. [b]f♛/b] On dit aussi figurément, Les appas de la gloire, de la vertu …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appas — (a pâ ; l s se lie) s. m. plur. 1°   Les beautés qui dans une femme excitent le désir. •   Cette ardeur que j ai pour ses appas, Bérénice en mon sein l a jadis allumée, RAC. Bérén. II, 2. •   Ses périls, ses respects et surtout vos appas, Tout… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • appas — appât [ apa ] n. m. • appast déb. XVIe; de appâter I ♦ Un appât, des appâts. 1 ♦ Pâture qui sert à attirer des animaux pour les prendre. Mettre l appât à un piège, à l hameçon. ⇒ amorce, asticot, boëtte, devon, esche, 1. manne, mouche, 2. rogue,… …   Encyclopédie Universelle

  • APPAS — s. m. pl. Il se dit principalement Des attraits, des charmes, des agréments extérieurs d une femme. Cette femme a des appas. Être séduit par les appas d une femme.   Il se dit figurément de Certaines choses qui attirent, qui séduisent, qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • appas —    Les beautés d’une femme qui excitent le désir de l’homme, mais principalement ses tétons.         Ah! Marton, malgré tes appas,    Non, non, je n’y survivrai pas.    BÉRANGER …   Dictionnaire Érotique moderne

  • APPAS — n. m. pl. Voyez APPÂT …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • appât — [ apa ] n. m. • appast déb. XVIe; de appâter I ♦ Un appât, des appâts. 1 ♦ Pâture qui sert à attirer des animaux pour les prendre. Mettre l appât à un piège, à l hameçon. ⇒ amorce, asticot, boëtte, devon, esche, 1. manne, mouche, 2. rogue, ver,… …   Encyclopédie Universelle

  • appâts — ⇒APPÂT, subst. masc., APPAS, APPÂTS, subst. masc. plur. A. Vx. Ce qui attire : • 1. ... les leçons sont curieuses. La mère [l hirondelle] se lève sur ses ailes; il [son petit] regarde attentivement et se soulève un peu aussi. Puis, vous la voyez… …   Encyclopédie Universelle

  • charme — 1. (char m ) s. m. 1°   Effet prétendu d un art magique qui change l ordre naturel. •   Le charme se rompit ; le pilote vit le rivage tel qu il était, FÉN. Tél. IX. •   .... Un charme ordinaire a trop peu de pouvoir Sur les spectres parlants qu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • attrait — [ atrɛ ] n. m. • atret 1175 « action d attirer; entraînement (des passions, de la vocation) »; de l a. fr. attraire « attirer », lat. trahere → traire 1 ♦ Qualité de ce qui attire agréablement, charme, séduit. ⇒ agrément, 2. charme, fascination,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.